vote électronique : encore un litige, un de plus

Publié le par KLAPP'68

Sébastien Scognamiglio, candidat des Verts pour le canton de Boulogne Nord-Est dans les Hauts de Seine, se voit refuser l’accès au second tour parce qu’il lui manque une voix. Pourtant l’émargement signale un votant de plus que ce qu’a comptabilisé la machine. Le Préfet lui refuse le second tour.
Le candidat a demandé devant le TA de Versailles la suspension et l'annulation de l'arrêté du préfet le retirant de la liste des candidats admis au second tour (dans un premier temps il y avait été mis).
Première audience ce jeudi matin, seconde (annulation) demain vendredi 14 mars à 11h30.
Heureusement qu’à Mulhouse, les services de la mairie s’évertuent à vouloir nous faire croire, via la presse locale, que les machines à voter sont fiables à 100 % puisque le vendeur Nedap l’affirme.

Publié dans Vote électronique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sébastien Scognamiglio 01/04/2008 16:29

Nous avons été débouté de ce recours. Mais un nouveau recours est déposé au tribunal administratif de Versailles pour enjoindre la Mairie de Boulogne-Billancourt à procéder au recomptage des voix comme le prévoit le code électoral.
S'il s'avérait que cette opération n'est pas possible, le recours demande l'annualtion du premier tour et l'oragnisation d'une nouvelle élection sur le canton de Boulogne-Billancourt Nord-Est.Nous avons espoir que le juge administratif constate l'impossibilité du recomptage des voix avec les machines à voter ce qui ouvrirait la voix au retrait définitif des machines sà voter ; puisque le recomptage des voix blancs et nuls et prévu par le code électoral.